Le toilettage humain par Daniel Laberge
Le toilettage humain - Page d'accueil Daniel Laberge - Page d'accueil

La nudité

S'il existe un domaine
où les humains savent qu'ils ont fondamentalement tort,
c'est bien la nudité.

Nous naissons nus.
Nos ancêtres ont inventé les vêtements.
Maintenant, le toilettage démontre que vous ne devriez pas en porter du tout.

Les vêtements et le toilettage
ne font pas bon ménage

Dès que vous commencez à vous toiletter, vous réalisez qu'il est totalement artificiel de porter quoi que ce soit sur sa peau.
Mais, après vous être toiletté davantage, vous comprenez que les vêtements eux-mêmes sont responsables d'une partie de la détérioration de votre corps.
Les vêtements ont un effet pervers double sur votre peau:
•Ils l'agressent par friction et constriction.
•Ils vous empêchent d'en prendre soin.

Les vêtements endommagent la peau

Vous abîmez votre peau juste à porter n'importe lequel vêtement, mais les conséquences sont plus dommageables aux endroits où ils s'agrippent à votre corps.
Même les tenues les plus amples frottent, éliment et irritent l'épiderme. N'oubliez pas que vous les portez pendant des heures.
Les bandes élastiques, les ceintures, les bas, ... coupent droit dans la peau et vous pouvez voir les marques qu'ils laissent après seulement quelques minutes. Ce que vous ne voyez pas, c'est le pliage profond qui persiste.
Les souliers sont coupables de bien des maux. Si vous ressentez quelque douleur que ce soit en les portant, pensez un peu à ce que votre peau endure.

Les vêtements forment une barrière
entre vous et votre corps

Deuxièmement, les vêtements vous empêchent de vous toiletter.
Ils briment votre pulsion naturelle de vérifier manuellement ce qui vous agace.
Quand vous vous toilettez fréquemment, vous devenez très frustré par leur présence.
Le toilettage dépend d'une réaction rapide, avec vos ongles, à toute sensation émanant de votre peau.

S'habiller a un effet pervers
sur notre condition physique

Puisque les humains cachent leur corps, en prendre soin perd de son importance.
Pourquoi s'en faire pour quelque chose que ni vous, ni personne ne voit?
En ne présentant pas votre corps en public, vous évitez qu'on l'examine et vous échappez aux critiques.
Les gens se sentent acceptés, même s'ils sont gros ou en mauvaise forme, parce qu'ils ont de beaux vêtements neufs pour cacher le tout.
En ce sens, l'habillement a eu des conséquences désastreuses sur la condition physique de notre race.

Que verrions-nous
si tout le monde se déshabillait?

Ce serait terrible, une vision d'horreur.
Vous découvririez l'espèce animale la plus hideuse et physiquement inapte de la planète.
Les bourrelets de peau, les muscles flétris, les corps difformes, les teins maladifs, ... les humains sont individuellement laids.

Que se passerait-il
si tout le monde se déshabillait?

La différence entre les gens en santé et ceux qui ne le sont pas deviendrait évidente.
Je crois que seulement une petite partie de notre population est présentable.
Nous assisterions à une ruée sociale envers ces individus.
Ils recevraient tant d'attention qu'ils se sentiraient harcelés.
De l'autre côté, ceux qui se fient aux vêtements pour bonifier leur apparence subiraient une diminution appréciable de leur confiance personnelle.

Les comportements prudes
et la décence publique

Nous avons grandi dans des cultures où la nudité est condamnée.
Tout comme vous, je serais offensé si je voyais quelqu'un se promener nu sur la rue.
Mais nous devons accepter le fait que nous ne sommes pas nés ainsi.
Les bébés n'ont aucun problème avec la nudité et veulent souvent enlever tous leurs vêtements.
Nos réactions prudes ont été inculquées en nous par nos parents et notre environnement.

L'hyper-sexualisation

Je veux être clair, je ne vois aucune hyper-sexualisation dans le comportement des jeunes que le sexe intéresse.
Je parle ici de l'hyper-sexualisation de nos organes génitaux causée par notre convention de les cacher avec des vêtements.
Les humains réagissent beaucoup trop fortement quand ils voient une personne attirante nue.
À mon avis, cette réponse exagérée provient du fait que ces organes sont dissimulés en tout temps.
Ce jeu de cache-cache crée une fixation qui n'existerait pas s'ils étaient laissés à la vue de tous.
Les vêtements érotiques ne font qu'aggraver le problème avec leur côté taquin.
La situation est encore plus aberrante dans le cas des seins féminins qui ne sont pas considérés comme des organes sexuels par les autres primates.
Les glandes mammaires ont une fonction; nourrir les bébés et ils devraient retourner à ce rôle autant que possible.
L'hyper-sexualisation produit des réactions mal gérées et des comportements anormaux dans un domaine où le respect est essentiel.

Un besoin de changement

Le toilettage signalera l'émergence d'un changement d'attitude.
Comme de plus en plus de gens se toiletteront, ils ressentiront le besoin d'enlever au moins une partie de leurs fringues.
Il nous faut bien admettre que les vêtements et la mode sont devenus exagérément importants dans nos sociétés.
Les adeptes du naturisme ont trouvé le moyen de promouvoir les comportements respectueux, je suis convaincu que nous pourrions tous suivre cette voie.

La peau est un organe vivant

Votre peau est le plus grand organe que vous possédez.
Quand vous l'étudiez, vous reconnaissez sa complexité et vous vous émerveillez de ses propriétés.
La peau humaine est équipée du meilleur système de refroidissement de tous les mammifères, mais il ne peut fonctionner quand on porte des vêtements.
La peau a aussi besoin d'exposition directe au soleil pour générer la vitamine C essentielle. Nous avons plutôt recours à des substituts artificiels.
Le toilettage démontre maintenant que les risques de cancer de la peau, dus à l'exposition aux rayons UV, disparaissent si la peau est toilettée. 

 

De bien de façons,
le port des vêtements
est une insulte à Dieu.

 

Left arrow   Suite Right arrow