Le toilettage humain par Daniel Laberge
Le toilettage humain - Page d'accueil Daniel Laberge - Page d'accueil

Théorie de la peau pliée

Une peau pliée est semblable
à une peau pincée,
mais de l'intérieur.

Un pli est un sillon dans votre peau, une encoche, une crevasse, une strie, ...
Vous comprenez bien ce qui se passe quand vous pliez une feuille de papier, mais qu'en est-il quand vous faites de même pour un tissu vivant?
Pour l'illustrer, mettons ensemble graphiquement ce que nous avons vu au chapitre précédent;

Épiderme et derme

Les couches de la peau et ses composantes

Une section plus longue de peau dépliée aurait l'air de ceci;

Étendue de peau dépliée

Peau dépliée

De quoi aurait l'air
une peau pliée?

Maintenant, plions-la;

Épiderme et derme pliés

La peau pliée

Comme vous le voyez, les deux côtés du pli deviennent des murs qui se font face.
Ils sont retenus ensemble par un scellant constitué principalement de cellules d'épiderme durci.

De la peau emprisonnée

Une portion de peau reste captive dans le pli.
Quelques follicules pileux et glandes sudoripares, qui expulseraient normalement leur contenu à la surface, demeurent prisonniers.
Leurs issues sont bloquées.
La majorité de leurs fonctions vitales, la production de poils, sébum et sueur, sont arrêtées.
C'est comme si le temps était suspendu pour eux.
Les poils et les cheveux cessent de pousser et ne blanchissent même pas.

Les plis complets et
les plis de surface

Le pli illustré plus haut est un pli complet parce que toute la peau, épiderme, derme et hypoderme, est entièrement rabattue sur elle-même.
Les plis complets se forment tôt dans la vie d'un individu, quand la peau est encore souple et mince.
Lorsqu'il devient adulte, la majorité de ces plis profonds sont déjà en place.
Sa peau est devenue si épaisse et tendue qu'elle ne pourrait plus se plier entièrement.
Après cela, seuls des plis de surface peuvent se développer.
Ces petits sillons peu profonds ne font que replier la surface de la peau.
Ils prolifèrent en créant des lignes entre les croisements de plis existants.

Quelle est la longueur d'un pli?

Les plis s'allongent tant qu'ils peuvent.
Pour cette raison, la plupart de vos grands plis font tout le tour de votre corps.

Les plis circulaires d'articulation

La peau de plusieurs sections de votre corps est tubulaire; doigts, bras, jambes, cou, torse, ...
Tous ces tubes sont verticaux.
Certains segments couvrent des articulations.
Ces articulations ne fonctionnent que d'un seul côté et ne permettent pas de les fléchir dans l'autre.
Cela signifie que ces tubes de peau se plient toujours dans la même direction.

Les plis d'étirement et de compression

Cette situation engendre deux types de plis;

Plis d'étirement et de compression

Les articulations ne fonctionnent que dans un sens,
ce qui entraîne deux sortes de plis.

•Les plis de compression tendent à être peu nombreux, mais profonds.
La peau se fait vraiment plier.
•Les plis d'étirement sont petits et nombreux, mais peu profonds.

Plis
d'étirement
  Plis de
compression
 
Arrow
Doigt et bras pliés  
Arrow
Arrow Arrow

Vous trouverez des plis d'étirement et de compression
à chaque articulation sur votre corps

Ces deux types de plis se rencontrent sur les côtés du tube, devenant des plis horizontaux circulaires.

L'ancrage

Si un pli rencontre un obstacle sur son parcours, tel un os ou tout simplement un autre pli, un nouveau point chaud est créé.
L'épiderme formé au point de rencontre entre le pli et l'obstacle va lentement les relier et les attacher ensemble.
Ce phénomène réduit considérablement la mobilité de la peau provoquant un effet d'ancrage.

L'angle du pli

Grand nombre de plis ne sont pas perpendiculaires à la surface de la peau.
Leur plan est incliné parce qu'un des côtés reçoit davantage de pression.
Dans bien des cas, les murs du pli deviennent presque parallèles à la surface.

Angle du pli sous la peau

L'inclinaison des plis

 

Pathologie des plis;
la cellulite, les vergetures
et les varices

 

• La cellulite

 

Quand les plis créent des inégalités

La cellulite est caractérisée par des motifs visibles de bosses et de lignes sur la peau.
Évidemment, ces lignes sont causées par des plis profonds.
La cellulite n'est qu'une des conséquences d'un manque de toilettage.

 

• Les vergetures

 

L'étirement ouvre les plis

Les vergetures sont tout simplement des plis.
Un grossissement rapide d'une partie du corps, habituellement dû à la puberté, la grossesse, la musculation, ... a forcé leur ouverture.
Normalement, ils seraient maintenus fermés par l'épiderme qui s'est formé à l'intérieur de chacun pour protéger la peau contre les déchirures.
Quand l'expansion rapide se produit, la peau devient si étirée que la tension ouvre certains plis.
On peut sentir au toucher qu'une partie de leur dureté protectrice est disparue.

Elles suivent les grilles de plis parallèles

Les vergetures, aussi nommées stries, sont définies comme étant des sillons parallèles dans la peau.
Ce parallélisme ainsi que leur orientation généralement verticale viennent valider l'argument voulant que ce soient des plis.

Précautions lors du toilettage

La structure qui retenait le pli a été affaiblie par l'étirement.
Toutefois, une partie de ses fondations est encore en place.
Puisque la peau est fragilisée le long des marques, commencez par toiletter tout autour pendant un bout de temps.
Après cela, toilettez doucement les plis (marques) jusqu'à ce qu'ils disparaissent.

 

• Les varices

 

Les plis obstruent le flot sanguin

Les plis nuisent à la circulation sanguine.
Quand les vaisseaux sanguins s'en approchent, ils deviennent aplatis et écrasés.
Leurs passages deviennent resserrés et la circulation ne se fait plus normalement.
Le sang ne pouvant plus avancer, les veines s'élargissent.
Leur visibilité augmente.
Les vaisseaux sanguins doivent suivre le contour des plis pour continuer leur trajet.

 

 

L'évolution du pli

Les plis évoluent par phases.
•Au début, ils ne sont pas gravés dans la peau et n'apparaissent que quand un mouvement est accompli.
•Ensuite, ils se solidifient, s'approfondissent, se durcissent et se tendent pour devenir permanents.

Le pliage initial

Imaginons comment une peau dépliée réagirait à un mouvement corporel qui cause un pli.
Supposons l'existence d'un poignet vierge.

La naissance d'un pli
Poignet de bébé au repos
•Quand le poignet est au repos, il n'y a pas de pli.
Poignet de bébé quand la flexion commence
•Dès que la flexion commence,
le pli apparaît d'abord court et peu profond.
Poignet de bébé fléchi
•Au fur et à mesure que le geste prend de l'ampleur,
le pli s'allonge et s'approfondit.
Poignet de bébé au repos
•Cette peau idéale reprendrait son état sans pli, aussitôt le poignet redressé.

Dégâts dus au pliage répété

Si votre peau n'était pliée qu'occasionnellement, il n'y aurait évidemment aucun dommage.
Mais pensez au nombre de fois que vous clignez des yeux, que vous avalez, parlez ou mangez et vous comprendrez que le pliage représente un réel défi pour votre peau.
Vous connaissez déjà l'impact qu'il a sur des matériaux. Vous pliez parfois des objets pour les séparer ou les diviser.

Separable containers

Plier pour séparer

Les dégâts dépendent de;
•La rigidité ou l'élasticité du matériau,
•La durée de votre action,
•Sa vitesse,
•La vigueur que vous appliquez,
•...

Le pliage répété crée de la chaleur

Lors d'un pliage répété, la chaleur se forme sur le plancher du pli.
L'intégrité structurale du matériau est mise à l'épreuve et une partie est mutilée par le processus.
Heureusement, la peau est incroyablement élastique et flexible.
Elle peut être pliée des milliers de fois sans détérioration.
Néanmoins, quand la chaleur devient trop intense, votre peau doit se protéger.
L'accroissement de température force la formation d'épiderme spécifique.
  

La formation d'épiderme spécifique
à l'intérieur d'un pli

Nous avons vu comment se forment les couches d'épiderme dans les chapitres précédents.

Enduire le plancher du pli

Pendant que le pliage répété se produit, le surcroît de chaleur se concentre, tout le long du tracé du pli, sur son plancher.
En réaction, la peau recouvre le fond du parcours du pli d'une épaisseur d'épiderme frais pour empêcher toute rupture.

Formation d'épiderme

Une nouvelle épaisseur d'épiderme
est formée dans le pli

Avec le temps, la formation d'épiderme spécifique entrera en action plusieurs fois sur un même pli.

Les épaisseurs d'épiderme
et les activités cycliques

Vous faites des choses, puis vous cessez de les faire.
Vous pouvez les accomplir une fois par jour, les fins de semaine seulement, une fois par semaine, par mois, ...
Parfois, vous exécutez ces activités avec beaucoup plus d'intensité, de vitesse, d'énergie et de stress ou pour de plus longues périodes.

Les plis croissent en profondeur

Puisque le pli est un sillon, il s'enfonce dans la peau au fur et à mesure que de nouvelles épaisseurs d'épiderme s'ajoutent.

Épaisseurs d'épiderme dans un pli

Épaisseurs d'épiderme dans un pli

Quand la formation d'épiderme pave un pli, celui-ci se renforce et s'endurcit.
À chaque nouvelle épaisseur, le pli fait face à une situation nouvelle et modifiée.
Les conditions environnantes ont changé légèrement.
Chaque point du pli subit des pressions différentes, et celles-ci influencent la forme de sa croissance.
Il en résulte une structure de cellules d'épiderme différente pour chaque épaisseur.
Quand elles augmentent en nombre, de la peau saine en haut du pli est entraînée à l'intérieur.
Alors, tout l'édifice s'enfonce dans la chair.

Des plis permanents
pleins d'irrégularités

Vous pouvez facilement discerner plusieurs plis sur votre corps parce que ces épaisseurs d'épiderme les gardent ouverts.
Leur parcours devient enchevêtré et tortillé, pouvant aussi rouler sur lui-même.

Les épaisseurs d'épiderme et le toilettage

Quand vous toilettez un pli, il se déplie épaisseur par épaisseur.
Vous pouvez sentir chacune céder sous votre ongle.

 

Left arrow   Suite Right arrow