Le toilettage humain par Daniel Laberge
Le toilettage humain - Page d'accueil Daniel Laberge - Page d'accueil

L'épiderme


Les couches de la peau
C'est votre surface extérieure,
votre dehors.
Peau      
Enfin, le toilettage vient
à la rescousse de son
processus de desquamation.

L'épiderme est composé de plusieurs sous-couches.
Son épaisseur varie, mais demeure très mince.
  

Sous-couches de l'épiderme

Les sous-couches de l'épiderme

 

Votre épiderme est votre premier mur de protection contre l'environnement.
Le toilettage ne s'applique qu'au-dessus de l'épiderme, là où les cellules sont mortes.

Les couches de formation d'épiderme

La sous-couche la plus basale et profonde, le stratum germinativum, produit, par mitose ou division cellulaire, des millions de cellules d'épiderme neuves chaque jour.
Elles entreprennent une ascension de l'épiderme qui durera près d'un mois.
Elles s'aplatissent et durcissent pendant le trajet.
Elles n'ont plus de vie quand elles atteignent la couche cornée.

La couche cornée
et la desquamation

La couche cornée est la couche supérieure de votre épiderme.
Celle que l'on voit.
Son nom vient de «corneum» qui signifie corne.
Elle est composée de cellules décédées et déformées qui sont censées peler et tomber tous les jours.
C'est cette action qu'on appelle la desquamation.

L'auto-régénérescence
de l'épiderme

Ce processus est en fait un système d'auto-renouvellement, comparable à celui d'autres animaux dont la peau mue.
La différence, c'est que son déroulement est continuel.
La couche inférieure est une manufacture de nouvelles cellules.
Lorsque ces cellules fraîches arrivent, elles poussent les plus anciennes vers le haut.
Quand elles atteignent la couche cornée, elles sont plates et inanimées.

La desquamation fonctionne mal

À ce stade, les plaques de peau morte sont censées se détacher, cellule par cellule, lamelle par lamelle.
Malheureusement, le système ne marche pas de lui-même.
À bien des endroits, les cellules restent accrochées et s'empilent en épaisseurs durcies.
La couche cornée s'épaissit.

Le toilettage complémente la desquamation

Le toilettage a été créé pour prendre soin de cette situation.
Vos ongles plats sont les outils idéaux pour accomplir la besogne, ils ont été conçus pour cette tâche.
Le simple fait de passer vos ongles sur votre peau, avec une pression légère à moyenne, soulève et racle les cellules mortes de la surface.

Toiletter la couche cornée

Seul le dessus de la couche cornée doit être enlevé, alors assurez-vous de ne pas presser trop fort sur vos ongles.
Les touches de grattage à un ou à quatre doigts conviennent parfaitement à cette opération.
Utilisez les techniques de toilettage superficiel pour lentement râper la surface.

Toilettage de la couche cornée

La partie supérieure de la couche cornée
devrait être enlevée par toilettage

La science nous dit qu'il n'y en aurait que quinze à vingt épaisseurs.
J'ai moi-même enlevé plus de mille lamelles de peau empilées et comprimées à certains endroits.

Sous-couches et
épaisseurs expliquées

Chaque sous-couche compte plusieurs épaisseurs de cellules.
Les cellules sont retenues ensemble par des protéines qui agissent comme le font les tiges d'acier dans une pièce de béton armé.
Elles remontent l'épiderme ainsi groupées en épaisseurs plates et imperméables.
Ceci explique la solidité de notre peau, mais aussi pourquoi elle se détache en fines lamelles ou pellicules.

 

Les plis et la cicatrisation

Votre peau considère vos plis
comme des blessures
et tente de réparer les dégâts

Nous savons tous que des croûtes de sang coagulé se forment lorsque la peau a été gravement blessée; ce n'est qu'une partie d'une procédure de guérison hautement complexe.
Toutefois, quand vous n'endommagez la peau que superficiellement, la cicatrisation se produit en surface, sans croûte.
Pour votre peau, les plis et les croisements de plis représentent un manque de continuité dans le tissu, ce qui met en branle son mécanisme de guérison.
Dans ce cas, la formation d'épiderme est initiée par des facteurs de croissance qui provoquent la prolifération des cellules aux abords de la blessure.

La cicatrisation remplit les plis

Les cellules d'épiderme fraîches tentent de combler le vide que les plis et leurs croisements représentent;
•Dans certains cas, l'ouverture qui surplombe la cheminée du croisement de plis se fait tant solliciter par vos gestes qu'aucune cicatrisation ne s'opère.
•La plupart du temps, on constate une fermeture et une couverture partielle.
•À d'autres endroits, la cicatrisation recouvre et obture complètement l'ouverture.

Croisement de plis ouvert et fermé

Une cheminée de croisement de plis obstruée peut devenir un bouton d'acné, puisque le sébum ne peut s'en échapper.

Les imperfections sont masquées

Ce système de restauration de la peau a comme effet secondaire de cacher les défauts.
C'est l'une des raisons qui expliquent pourquoi il est parfois si difficile de discerner les plis et leurs croisements, bien qu'on puisse les sentir avec ses ongles.
Les gens ne réalisent pas à quel point ils sont pliés à cause de ce phénomène.
Prenez, par exemple, le pli qui descend en plein centre de votre front. Il est rarement visible; or il est bien plus creux que les plis horizontaux qui le croisent.
Puisque plusieurs couches de cellules d'épiderme recouvrent la région, le pli central passe inaperçu.

 

L'épiderme et le vieillissement

La couche cornée et l'âge

Les bébés ont une couche cornée très mince.
La science prétend que la peau des enfants est immature, qu'elle n'est pas encore pleinement développée et laissée sans protection.
Permettez-moi d'exprimer mon désaccord.
Examinez leur peau et vous constaterez qu'elle est vraiment belle et en santé.
Elle a un éclat naturel et sa souplesse permet ces expressions faciales si attachantes.
C'est la peau des adultes qui pose problème.
Par manque de toilettage, la couche cornée de leur peau est devenue affreusement épaisse, pliée, compressée, tendue, ...

Formation d'épiderme réduite

Pendant votre jeunesse, l'absence de toilettage altère le fonctionnement normal de ce système de renouvellement de la peau.
Une croûte, de plus en plus épaisse, se forme qui inhibe et réduit toutes les fonctions de votre peau; la sensibilité du toucher, la production de poils et cheveux, de sébum, de sueur, ...
Elle empêche l'exfoliation des cellules mortes.
La couche cornée de votre peau ne cesse de s'épaissir.
La production de nouvelles cellules est réduite, parfois stoppée.
Idéalement, votre peau devrait rester semblable toute votre vie, sauf pour les changements à l'adolescence.
Un toilettage régulier va de pair avec le processus naturel de formation d'épiderme et de desquamation de votre peau.
De l'épiderme est produit et enlevé chaque jour.

La couche cornée et les plis

Malgré tout ce que nous venons de voir, l'épaississement de la couche cornée n'est pas la cause principale de l'épaississement général de la peau.
Les plis en sont responsables (nous en discuterons plus loin).
À certains endroits, le cuir chevelu et le devant du menton par exemple, la couche cornée est si dure qu'elle empêche de ressentir les plis en dessous.
Vos ongles n'ont pas d'adhérence et glissent.

 

Left arrow   Suite Right arrow