Le toilettage humain par Daniel Laberge
Le toilettage humain - Page d'accueil Daniel Laberge - Page d'accueil

La tension de la peau

Plus la peau est tendue,
plus elle est pliée

Une peau en santé possède une élasticité remarquable.
On peut tirer dessus et l'étirer considérablement sans l'endommager.
Dans la nature, on observe les mères de différentes espèces animales transporter leurs petits en les tenant par le cou sans ennui.

Les plis et leurs croisements
solidifient la peau

Le pliage a un effet de durcissement sur la peau.
Le tracé des plis se solidifie lentement.
De plus en plus de cellules de peau sont attirées à l'intérieur des croisements de plis qui, en grandissant, deviennent des objets fermes dans la peau.
Elle perd de son élasticité.

Évolution d'un croisement de plis

Deux plis   Un croisement apparait   Le croisement tire sur la peau
Deux plis
apparaissent
d'abord
  Un
croisement
se forme
  Le croisement
tire sur
la peau

Plus la peau s'y engouffre, plus la traction qu'exerce le croisement sur la peau environnante s'accroît.
La tension augmente.
Avec le temps, la peau peut devenir dure comme du bois avec une sensibilité réduite.

Pas tendue partout;
les replis de peau qui pendent

Quand certaines personnes regardent leur peau, ils ne réalisent pas à quel point elle est tendue puisqu'ils dirigent leur attention sur les portions où elle pend librement.

Peau libre entre les plis

La peau flétrie et pendante
entre les plis et leurs croisements

Les plis et leurs croisements ont un effet d'ancrage.
Ils fixent la peau à certains endroits.
Mais, entre ces points de rétention, la peau peut pendre, devenir étirée et de larges replis peuvent apparaître.
Il est bien important de comprendre que le problème se situe au niveau des plis et de leurs croisements.
Ne toilettez profondément que leurs parcours.
La peau étirée ou qui pend ne devrait être toilettée que superficiellement.

 

Comment interpréter
les tensions de la peau
pendant qu'on se toilette

Un des buts de vos gestes de toilettage est de réduire la tension de la peau partout où vous la trouvez.
Vous êtes activement à la recherche de tensions et vous voulez les faire diminuer.
Pendant que vous faites cela, votre peau se repositionne continuellement.
Vous pouvez ressentir ces changements de tension qui évoluent sous le bout de votre doigt.

Estimer la tension de la peau
avec votre ongle

Vous pouvez évaluer la tension de votre peau en pressant votre ongle n'importe où sur votre corps et en jaugeant la profondeur qu'il atteint.
Si votre ongle pénètre la peau facilement, vous pouvez conclure qu'elle n'est que légèrement pliée.
Si, par contre, la peau résiste aux avancées de votre ongle, alors elle est très pliée.

Profondeur comparée

Votre ongle ne peut pas s'enfoncer
dans la peau facilement quand elle est pliée

Pendant le toilettage, vous percevez la tension comme de la fermeté sous votre ongle.
Plus la peau est dure, plus elle est pliée.

Des tensions sous votre ongle

Quand vous vous déplacez pendant une touche de toilettage, la tension de la peau est altérée continuellement.
Le passage de votre ongle produit une vague de variations de pression.
Vous pouvez ressentir trois tensions différentes simultanément au bout de votre doigt.

Trois tensions sous votre ongle

 

•La tension initiale

La tension initiale se sent du côté tranchant de l'ongle.
C'est celle sur laquelle vous portez votre attention puisqu'elle vous indique la direction à prendre.
Comme vous voulez réduire les tensions, vous êtes diligemment à la recherche de peau tendue.

•La tension de toilettage

La tension de toilettage est ressentie par la partie de votre ongle qui est la plus enfoncée dans votre peau.
Vous mettez parfois toute votre force pour creuser dans un croisement de plis.
En tentant d'accéder aux profondeurs, votre ongle crée une dépression dans la chair.
Tous ces efforts entraînent une diminution de la tension juste en dessous de votre ongle.

•La tension résiduelle

La tension résiduelle est sentie par l'extrémité arrière de l'ongle.
Dès que votre ongle quitte un emplacement, la peau retourne promptement à la normale.
Elle rebondit.
Vous pouvez la sentir se retendre vivement.
La tension résiduelle est toujours moindre que la tension initiale.
L'ampleur de cette diminution dépend de la qualité de votre travail de toilettage.

 

Autres méthodes d'évaluation
de la tension de la peau

Avant de vous toiletter, utilisez ces méthodes pour évaluer à quel point la peau de vos membres est tendue.

Le pincement


•Pincez la peau et tirez sur elle.

Tirer sur la peau

Votre peau est-elle souple?

•Examinez l'éloignement que vous pouvez atteindre.
•Comparez divers emplacements.
Vous ne pourrez peut-être même pas pincer certains endroits, comme votre scalp.
Cela indique à quel point la peau est devenue tendue.

Le déplacement X-Y

Encore une autre méthode d'évaluation de la tension de la peau. ;
•Placez votre ongle sur votre peau.
•Ajoutez un peu de pression.
•Essayez de déplacer votre ongle horizontalement et verticalement, de gauche à droite et d'avant à arrière.
•Voyez jusqu'où la peau peut le suivre.

Se déplacer gauche-droite

Quelle distance votre ongle
pourra-t-il atteindre?

Analysez et comparez les éloignements atteints sur les deux axes partout sur votre corps.

 

La redistribution de la tension

Le toilettage a un effet considérable sur la tension de la peau.
Il la réduit localement, là où vous vous toilettez.
Mais le fait de toiletter un croisement de plis en particulier affectera tous ceux qui l'entourent.
De là vient le principe de la redistribution de la tension.

Le toilettage et la
redistribution de tension

Qu'est-ce qui arriverait si vous ne toilettiez qu'un seul croisement de plis?
Pour le visualiser, imaginons une peau irréelle où tous les croisements auraient la même traction.






Dans cette peau hypothétique,
tous les croisements (cercles) sont égaux.
Que se passerait-il si nous toilettions le rouge?

Chaque croisement de plis a développé des relations de force avec ses voisins.

Croisements de plis également distribués

Avant le toilettage


Votre toilettage enlève des tensions à un croisement spécifique et ruine cet équilibre.

Croisement toiletté

Avec le toilettage,
la tension à l'intérieur du croisement décroit

Les croisements associés sentiront une diminution de la traction qu'ils reçoivent.
Leur tension décroîtra jusqu'à ce qu'une nouvelle balance soit trouvée.

Redistribution of tensions

Après la redistribution des tensions

Les tensions s'harmonisent graduellement.
Une partie du processus se produit rapidement, mais cela prend plus de huit heures pour le compléter.

La redistribution éloignée

Certains plis sur votre corps, les verticaux par exemple, sont très longs et toiletter un croisement sur leur parcours peut affecter la tension des autres.
Parfois les emplacements peuvent être fort éloignés.
Les plis horizontaux sont circulaires, alors, d'en toiletter un segment influencera évidemment le reste.

Croisement de plis le long d'un pli circulaire

Croisements de plis le long d'un pli horizontal

Promener sa douleur

Quand vous toilettez un croisement de plis, vous lui enlevez une partie de son support structurel.
Cette absence est ressentie par tous les autres croisements autour du pli.
Un autre croisement devient maintenant le plus gros problème.
Retirer de la tension d'un croisement en particulier peut tout simplement déplacer la douleur ailleurs sur le contour du pli.

 

Left arrow   Suite Right arrow