Le toilettage humain par Daniel Laberge
Le toilettage humain - Page d'accueil Daniel Laberge - Page d'accueil

Se servir de
ses deux mains

La plupart du temps, j'utilise mes deux mains

Voici quelques techniques que j'emploie:

Le toilettage ambidextre   Le toilettage à deux mains
• Le toilettage
ambidextre
  • Le toilettage
à deux mains
Les mains qui s'entraident   Le soutènement
• Les mains qui
s'entraident
  • Le soutènement

 

Le toilettage ambidextre

 

Quelle main ferait un meilleur travail?

Vous pouvez atteindre la majorité des emplacements sur votre corps avec vos deux mains.
Il est avantageux d'être compétent avec l'une et l'autre.

Mains gauche et droite

Avez-vous essayé de toiletter un même endroit
avec des doigts différents?

En vous toilettant, vous avez naturellement tendance à utiliser l'index de votre main d'écriture.
Ce doigt (aussi appelé «toiletteur» ou «doigt de toilettage») est généralement le plus sensible et le plus agile, mais il n'est pas le plus fort.
Cinq qualités principales déterminent quel doigt convient le mieux à la tâche:
• La sensibilité
• L'orientation
• La force
• L'agilité
• La fatigue

La sensibilité des doigts

Chaque doigt ressent les choses différemment.
Votre doigt de toilettage devrait être le plus réceptif; les autres doigts étant moins sensibles,
suivant une échelle variable.

Charte de sensibilité des doigts

Vos doigts ne sont pas également sensibles

Quand vous vous toilettez, essayez de varier vos habitudes et d'alterner les doigts que vous utilisez.
Vous voulez généralement travailler avec votre outil le plus sensible, mais à cause de son orientation, de sa force ou de sa fatigue, vous pouvez obtenir de meilleurs résultats en vous servant d'un autre doigt.
Bien que votre main «qui n'écrit pas» puisse présenter une déficience d'habileté et de sensibilité réelle, vos efforts pour vaincre ces difficultés seront pleinement récompensés.

L'orientation des doigts

Votre choix de main dépend du doigt qui possède le meilleur angle pour atteindre un emplacement donné.

Théorie

Quand vous toilettez la ligne centrale de votre corps, chaque main a un accès égal.
Mais quand vous travaillez sur une région située sur votre côté gauche ou droit; les doigts d'une main seront droits, ceux sur l'autre seront courbés.
Quand un doigt est droit, vous devez pousser pour appliquer de la pression.
Quand il est courbé, vous tirez.

Main qui tire, main qui pousse

Pour atteindre ce point situé du côté droit de ma cuisse,
le doigt de droite est droit et il pousse,
tandis que celui de gauche est courbé et il tire.

Il est plus facile de tirer que de pousser, et vous pouvez y mettre plus de force.
Chaque angle possède ses avantages et ses inconvénients.
Souvent, l'utilisation d'une main pour toiletter un endroit en particulier peut vous placer dans une position difficile et inconfortable. Essayez votre autre main.

La force des doigts

Certains doigts sont plus forts que les autres.
Votre pouce est le plus puissant, suivi de votre majeur.
Chaque personne est différente, mais voici un simple tableau.

Tableau de la force des doigts

Chaque doigt possède sa force spécifique

Votre pouce n'est peut-être pas très agile ni sensible, mais il est le champion de la force.
Quand vous avez besoin de puissance afin de toiletter un emplacement durci, servez-vous de vos doigts les plus forts.

Les mains à tour de rôle

Se toiletter exige un effort physique.
Il affaiblit les membres qui l'effectuent.
La pression que vous mettez, les mouvements répétitifs et les positions instables contribuent tous à la longue à votre inconfort.
En ne vous servant que d'une main, vos forces diminueraient après un bout de temps.
Alternez tout simplement votre travail dans deux secteurs différents, chacun étant accessible avec l'autre main.

 

Le toilettage à deux mains

Le toilettage à deux mains a déjà été discuté sur les pages de toilettage superficiel et de toilettage par pression.
Veuillez suivre ces liens:

Two-handed superficial grooming   Two-handed pressure grooming
Le toilettage superficiel
à deux mains
  Le toilettage par pression
à deux mains

Se toiletter en utilisant ses deux mains en même temps est une extension de l'ambidextrie.
Cette fois, les deux mains toilettent simultanément.
Le plus souvent, une main fait le miroir des gestes de l'autre (symétrique), mais à l'occasion, chaque main peut agir indépendamment.

Comparer les côtés

Un aspect intéressant du toilettage simultané symétrique est de pouvoir ressentir des différences dans l'état de votre peau entre votre côté droit et votre côté gauche.
•Placez un doigt de chaque main à des positions correspondantes, à droite et à gauche de votre corps.
•Toilettez les deux endroits en synchronisme.

Comparer les côtés

Vous pouvez déceler des problèmes de cette façon.
Si un croisement ou un pli a grandi anormalement, vous pouvez vérifier si le même emplacement du côté opposé présente une transformation similaire.

 

Les mains qui s'entraident

Utilisez votre autre main pour assister et aider celle qui toilette

L'idée est de mettre votre main qui ne toilette pas à contribution dans vos efforts.
La main qui aide peut participer de deux façons:
• En tenant et en repositionnant un membre ou un secteur,
• En étirant la peau.

Établir l'aire de travail

Il se peut que la zone que vous voulez toiletter ne soit pas immédiatement accessible.
Un de vos membres a peut-être besoin d'être monté, tourné, tenu en place, ...
Utilisez votre autre main pour ramener vers vous et immobiliser la partie du corps sur laquelle vous travaillez.
Par exemple, pour toiletter votre pied; une main devrait soulever le pied et le maintenir en place pour que l'autre puisse opérer librement.
Il vous faudra peut-être même retenir la jambe entière.
Votre main aidante devrait libérer l'accès aux emplacements dissimulés; comme entre vos orteils, la base de votre nez, derrière vos oreilles, ...

Maintenir la peau en place

Certains endroits se toilettent facilement, parce que la peau est déjà retenue fermement à ce qu'il y a en dessous.
Par contre, vos tentatives dans les secteurs où elle est détendue ou qu'elle recouvre une épaisse couche de graisse vous démontreront que la flexibilité de la peau vous empêche de la toiletter correctement.
Votre ongle s'enfonce dans la chair et celle-ci se déplace avec lui.
Quand ces conditions se manifestent, utilisez votre autre main pour maintenir la peau en place.

Étirer la peau avec un doigt

•Placez l'ongle du doigt de votre main qui assiste près du site de toilettage.
•Appliquez de la pression, puis ramenez votre ongle en tirant sur la peau de façon à l'étirer.
•Vous pouvez maintenant toiletter la peau stabilisée avec votre autre main.

Main qui étire, main qui toilette

La main de gauche étire la peau,
pendant que celle de droite la toilette

Vous pouvez changer l'angle de votre doigt continuellement dans votre quête d'empêcher la peau de bouger.

Étirer la peau avec deux doigts et plus

Chaque doigt de la main qui aide peut avoir sa propre action.
Pendant que certains retiennent la peau en place, d'autres peuvent tirer dessus.

Étirer des deux côtés

Les deux doigts de droite
étirent la peau de chaque côté
pour permettre à celui de gauche de toiletter

Si vous utilisez deux doigts pour tirer dans des directions opposées, vous pouvez tendre la peau des deux côtés de votre doigt de toilettage.

 

Le soutènement

Placez votre doigt de soutènement à une certaine distance de votre doigt qui toilette de manière à créer un bourrelet de peau

Comment fonctionne
le soutènement cutané?

Vous employez des techniques de soutènement dans votre vie de tous les jours quand vous placez un objet solide en dessous d'un textile sur lequel vous voulez travailler.
Ceci est rendu nécessaire parce que ce dernier n'est pas assez rigide pour résister à vos gestes.
En plaçant une masse derrière, vous pouvez travailler dessus.
Utilisez le soutènement quand la peau n'a aucune rigidité, à cause de sa position ou de gras corporel.

Comment exécuter le soutènement

• Placez le doigt qui soutient un à trois centimètres en dessous de l'endroit que vous souhaitez toiletter.
• Enfoncez-le dans la peau, avec une trajectoire légèrement ascendante, de façon à ce qu'il forme une table de travail solide.
• Mettez un doigt de votre autre main où vous désirez vous toiletter.
• Un morceau de peau se trouve emprisonné entre les doigts de vos deux mains.
• Votre main de toilettage peut maintenant appliquer de la pression et travailler.

Main qui toilette, main qui soutient

La bande de peau qui reste captive
sert de table de travail.

 

Left arrow   Suite Right arrow